Tous les articles par AliceG

Bosnie et Herzégovine | Diagnostic de terrain par stage collectif – 2023

AIDA est partie prenante d’un stage collectif organisé par AgroParisTech Montpellier dans le cadre du Mastère spécialisé « Forêt, Nature & Société ». 16 étudiants français accompagnés d’une demi-douzaine d’étudiants Bosniens des Universités de Sarajevo, Mostar et Banja Luka auront pour tâche, pendant trois semaines de terrain (du 27 février au 17 mars 2023) d’élaborer un diagnostic compréhensif territorial-environnemental des « poljes » de la région de Livno dans le sud de la BiH. Ils devront également faire une suggestion sur le « label » le plus efficace pour protéger ce système de plaines en région karstique qui composent un unique bassin versant étagé de 1500 a 1000 mètres d’altitude. Ils devront également mettre en lumière des éléments possibles d’un plan de gestion pour la protection et le développement de cette zone.
Cette action est menée en partenariat avec une ONG bosnienne, le CZZS (Centre bosnien pour l’environnement) et notamment son programme « Un futur durable pour l’écosystème d’eau douce de la polje de Livansko en Bosnie & Herzégovine ». Programme financé par l’Association des donateurs pour les écosystèmes d’eau douce.

Ce stage collectif a été précédé d’expériences similaires dans la région : 

  • Au Kosovo et Monténégro, sur l’élaboration d’indications géographiques (juin 2016)
  • Dans la péninsule de Peljsac et les iles de Mljet et Korcula, diagnostic sur l’agriculture à Haute Valeur Naturelle (HNV) (mars 2017).

Photo (bandeau) : Livansko Polje (Bosnie-Herzegovine)/ Pascal Bernardoni

Vient de paraître | Revue Balkanologie : L’environnement dans les Balkans

Depuis plus d’un an, Claire Bernard-Mongin (depuis le CIRAD) et François Lerin (depuis AIDA) ont travaillé à l’édition d’un dossier pour la Revue Balkanologie. Sous-titrée Revue d’études disciplinaires, elle a été fondée en 1997. Éditée par l’Association française d’études sur les Balkans (AFEBalk) cette revue de sciences humaines et sociales publie deux numéros par an, en accès libre sur la plateforme OpenEdition où sont aussi à disposition tous les numéros parus depuis 1997. Le volume16 (soit le n°2-2021) contient ainsi une série d’articles consacrés à :

L’environnement dans les Balkans : enjeux historiques et contemporains

Avec les contributions de George Andrei, Josef Djordjevski, Tibissaï Guevara-Braun, Chloé Vlassopoulos, Héléna Karka, Nebojša Vukadinović, Jelisaveta Vukelić, Mina Petrović et Ana Kukuridi, Sanja Potkonjak et Tea Škokić.

Huit articles couvrent une large palette de questions environnementales à partir d’approches et de méthodes de sciences sociales variées. Un dossier résolument pluridisciplinaire donc. Trois articles analysent des moments d’histoire environnementale (Roumanie, Croatie, Albanie), proposant une mise en perspective de la constitution des enjeux environnementaux :

À partir d’approches sectorielles, trois autres textes concernent en Grèce des questions énergétiques et minières, et en Serbie des politiques publiques environnementales post-communistes :

Enfin, les deux dernières contributions abordent les mobilisations environnementales contemporaines en Serbie et en Croatie :

François Lerin et Claire Bernard-Mongin ont aussi rédigé une introduction au numéro : Les Balkans, un ensemble pertinent pour traiter des questions environnementales ? Cette introduction propose, outre la présentation des articles, une tentative de cadrage de la question environnementale dans les Balkans. Pour reprendre les termes pragmatistes de Richard Rortry, il s’agit de donner quelques indications sur la façon dont s’engage la « conversation scientifique » sur la question environnementale dans la région.

Ces trois dernières décennies, les conflits, les guerres, le nationalisme, les questions religieuses et identitaires ont opéré comme des organisateurs majeurs des narratifs en sciences sociales dans les Balkans, de même que les enjeux de gouvernance, de la transition post-communiste et d’intégration dans l’Union européenne.

Un « public » pour les questions environnementales ne se construit que depuis peu (à part quelques notables exceptions) autour de narrations et d’analyses sur les histoires, les enjeux et les conflits attenants. Sans constituer une communauté épistémique ou de praticiens, le « programme » (de cette conversation scientifique) est sans doute en train de se constituer …

… et puis en tant qu’ONG préoccupée par les enjeux agro-environnementaux dans les Balkans, force est de constater qu’il n’y a pas de contributions traitant directement de ces thèmes dans ce numéro. L’objet d’un nouveau dossier spécial à constituer ?

Photo (bandeau) : Lac de barrage de Rama 1970 Ramsko Jezero (Bosnie-Herzegovine), 2022/ François Lerin

Vient de paraître | Actes de la conférence Européenne Troodos – Chypre

Aida, en collaboration avec le Laboratoire d’Espace de l’Université de Thessalie, à Volos (Grèce) vient d’achever la publication des actes de la conférence Européenne Troodos-Chypre de janvier 2020 : Territoires Montagnards des grandes iles méditerranéennes. Enjeux européens, politiques nationales et régionales et dispositifs locaux. Alice Garnier et François Lerin ont conçu une maquette ramassée pour cette édition avec 26 communications de 2 à 4 pages présentant de manière synthétique une perspective de travail, une organisation, une expérience… Voir le texte de présentation de Dimitris Goussios & François Lerin « Une conférence européenne sur les territoires montagnards insulaires en Méditerranée »

Claire Bernard et François Lerin se sont aussi essayés dans cet ouvrage à une périodisation schématique : « Evolution de l’interface entre agriculture/ environnement. Pour la construction d’enjeux stratégiques territoriaux méditerranéens. »

Vous pouvez télécharger l’intégralité des Actes de la conférence en français ou en anglais, la version grecque est à venir et sera mise sur notre site :

Photo (bandeau) : Côte est de l’île d’Eubée (Grèce), été 2021/ François Lerin

Colloque | Foncimed

L’association AIDA était présente au 12ème séminaire du réseau Foncimed : « Formes foncières héritées et enjeux contemporains de la montagne méditerranéenne », qui s’est tenu à Corte (Corse) du 12 au 14 Octobre 2020.

Orianne Crouteix et Alice Garnier y ont présenté une communication issue de leurs travaux en Albanie sur les questions pastorales et foncières : « Droits de propriété et d’usage dans un territoire pastoral albanais : dynamiques territoriales dans la région de Dukat ». [ Résumé de la communication ]

L’évènement a réuni des points de vue géographiques, historiques, anthropologiques et économiques, ainsi que des travaux d’agronomes et de pastoralistes, à travers des contributions portant sur les montagnes françaises, mais également albanaises, algériennes, espagnoles, grecques, italiennes, libanaises, marocaines, palestiniennes, portugaises et tunisiennes.

Colloque | Forum ODT « Origine, Diversité, Territoires »

L’association AIDA a été associée à l’organisation et à l’animation du Forum ODT « Origine, Diversité, Territoires, Transformer les systèmes alimentaires localisés par la consommation et la production durables », qui s’est tenu à Eurre dans la Drôme, du 5 au 7 octobre 2020.

[Programme en ligne du Forum 2020]

L’association AIDA était fortement représentée au Forum puisque sept de ses membres y ont participé, en présentiel ou en virtuel.

Besmira Haskaj y a présenté une communication : « Le rapport producteur/consommateur dans le territoire de la Municipalité de Tirana. La construction d’un AgroHub, un outil de développement des « systèmes alimentaires localisés ? »

Claire Bernard & François Lerin faisaient partie de l’équipe de coordination de l’atelier 2 « Systèmes alimentaires localisés : quels enjeux de gouvernance territoriale?« . Le groupe de coordination, comprenant des collègues grecs (Théodosia Anthoupoulo & Dimitris Goussios) argentin (Marcelo Champredonde) et suisse (Gaëlle Bigler), avait organisé l’Atelier 2 en trois sections : (1) territoires et échelles d’insertion (2) politique, stratégies et acteurs (3) instruments et outils – et distribué une quinzaine de communications dans ces trois sections. 

Le Forum Origine, Diversité et Territoires est une plateforme internationale d’échanges d’expériences et de connaissances sur les nouvelles  formes  de  penser  le  développement  des territoires ruraux, les interactions entre les diversités culturelles et biologiques et les produits dont la qualité est liée à l’origine. L’objectif du Forum est d’être un lien entre un large éventail d’acteurs internationaux, tous engagés dans de nouvelles façons de penser et de faire du développement, où l’identité, l’origine, la qualité et les diversités locales sont des catalyseurs de dynamiques inclusives de développement local.

[Site web du Forum ODT]