Tous les articles par AliceG

Bosnie et Herzégovine | Diagnostic territorial de deux municipalités

Les documents en libre accès ci-dessous sont le fruit d’une recherche stratégique menée en Bosnie-Herzégovine de mai 2022 à mars 2023. Cette action a été organisée par AIDA et le CZZS (Centar za životnu sredinu – Centre pour l’Environnement).

Cette recherche s’intitulait : Changement climatique, lien biodiversité et agroenvironnement – Construire une approche stratégique pour un développement territorial durable et inclusif.

L’objectif était d’établir un diagnostic stratégique – pour une mobilisation environnementale – de deux municipalités du nord-ouest de la B&H, à Sanski Most et Mrkonjić Grad – donc sur les territoires des deux entités (Republika Srpska et Fédération de BiH).

L’échelle d’analyse retenue pour le diagnostic était un «territoire» faisant sens du point de vue du nexus : Changement Climatique / Biodiversité / Agroenvironnement et ainsi permettre de faire converger les mobilisations et les préoccupations environnementales avec une stratégie territoriale globale.

Le résultat a été de renforcer les actions de plaidoyer, d’interpeller les pouvoirs publics (aux différents niveaux), d’encourager les solutions fondées sur la nature et d’associer les défis du changement climatique à la protection de la biodiversité et de l’agriculture à haute valeur naturelle.

Documents :

Rapport de recherche (en BHS): Teritorijalna djagnoza opstinaa opština. Merkonjić Grad I Sanski Most (= Diagnostic territorial de Mrkonjić Grad etSanski Most. Auteurs: Zoé Siegel et Borka Malešević – sous la supervision/edition de: Majda Ibrakovic & Marko Ivanesevic (CZZS, University of Banja Luka), Orianne Crouteix et François Lerin (AIDA). 2023.

Photo (bandeau) : Prise d’eau pour une micro-centrale hydro-électrique dans la Municipalité de Mrkonjić Grad (Bosnie & Herzégovine), 2022 / François Lerin.

Vient de paraître | Agriculture à haute valeur naturelle en Europe – approche stratégique du courtier en innovation

Cet article est le résultat du programme européen H2020 HNV Link conçu en 2016 et coordonné (2016-2018) par François Lerin & Claire Bernard – qui travaillaient alors au CIHEAM-IAM de Montpellier.

Bernard C., Poux X., Herzon I., Moran J., Pinto-Correia T., Dumitras D.E., Ferraz-de-Oliveira M.I., Gouriveau F., Goussios D., Jitea M.I., Kazakova Y., Koivuranta R., Lerin F., Ljung M., Lomba A., Mihai V.C., Puig de Morales Fusté M., Vlahos G.. 2023. Innovation brokers in High Nature Value farming areas: A strategic approach to engage effective socioeconomic and agroecological dynamics. Ecology and Society, 28 (1) : 35 p.

En savoir plus sur HNV Link :

Ce dépliant présente le programme et le réseau regroupant 13 partenaires et 10 «learning areas» (territoires HNV), de la Suède à la Grèce.

Photo (bandeau) : Troupeau de brebis sous une oliveraie en Épire (Grèce), 2021/ François Lerin.

Colloque | Le pastoralisme, une histoire d’avenir, Paris 2023

Le 2 mars 2023, l’Association Française de Pastoralisme (AFP) a organisé à Paris dans les locaux de l’Assemblée Nationale le colloque « Le pastoralisme, une histoire d’avenir » à l’occasion des 50 ans des décrets d’application de la Loi Pastorale.

Alice Garnier a présenté les travaux récents de l’association AIDA sur les questions pastorales et foncières en Albanie. Le retour sur trois terroirs pastoraux (les massifs du Has, de la Rrungaja et de Dukat), a permis de souligner que sous l’apparente unité des systèmes pastoraux se cache une grande diversité de situations et de dynamiques, et des enjeux fonciers variés. L’occasion également de présenter des pistes d’actions issues de réflexions européennes et qui pourraient/devraient être discutées en Albanie et dans l’ensemble des Balkans.

Retrouvez le diaporama de la présentation ci-dessous :

(Parution des actes du colloque à venir)

Bosnie et Herzégovine | Diagnostic de terrain par stage collectif – 2023

AIDA est partie prenante d’un stage collectif organisé par AgroParisTech Montpellier dans le cadre du Mastère spécialisé « Forêt, Nature & Société ». 16 étudiants français accompagnés d’une demi-douzaine d’étudiants Bosniens des Universités de Sarajevo, Mostar et Banja Luka auront pour tâche, pendant trois semaines de terrain (du 27 février au 17 mars 2023) d’élaborer un diagnostic compréhensif territorial-environnemental des « poljes » de la région de Livno dans le sud de la BiH. Ils devront également faire une suggestion sur le « label » le plus efficace pour protéger ce système de plaines en région karstique qui composent un unique bassin versant étagé de 1500 a 1000 mètres d’altitude. Ils devront également mettre en lumière des éléments possibles d’un plan de gestion pour la protection et le développement de cette zone.
Cette action est menée en partenariat avec une ONG bosnienne, le CZZS (Centre bosnien pour l’environnement) et notamment son programme « Un futur durable pour l’écosystème d’eau douce de la polje de Livansko en Bosnie & Herzégovine ». Programme financé par l’Association des donateurs pour les écosystèmes d’eau douce.

Ce stage collectif a été précédé d’expériences similaires dans la région : 

  • Au Kosovo et Monténégro, sur l’élaboration d’indications géographiques (juin 2016)
  • Dans la péninsule de Peljsac et les iles de Mljet et Korcula, diagnostic sur l’agriculture à Haute Valeur Naturelle (HNV) (mars 2017).

Photo (bandeau) : Livansko Polje (Bosnie-Herzegovine)/ Pascal Bernardoni

Vient de paraître | Revue Balkanologie : L’environnement dans les Balkans

Depuis plus d’un an, Claire Bernard-Mongin (depuis le CIRAD) et François Lerin (depuis AIDA) ont travaillé à l’édition d’un dossier pour la Revue Balkanologie. Sous-titrée Revue d’études disciplinaires, elle a été fondée en 1997. Éditée par l’Association française d’études sur les Balkans (AFEBalk) cette revue de sciences humaines et sociales publie deux numéros par an, en accès libre sur la plateforme OpenEdition où sont aussi à disposition tous les numéros parus depuis 1997. Le volume16 (soit le n°2-2021) contient ainsi une série d’articles consacrés à :

L’environnement dans les Balkans : enjeux historiques et contemporains

Avec les contributions de George Andrei, Josef Djordjevski, Tibissaï Guevara-Braun, Chloé Vlassopoulos, Héléna Karka, Nebojša Vukadinović, Jelisaveta Vukelić, Mina Petrović et Ana Kukuridi, Sanja Potkonjak et Tea Škokić.

Huit articles couvrent une large palette de questions environnementales à partir d’approches et de méthodes de sciences sociales variées. Un dossier résolument pluridisciplinaire donc. Trois articles analysent des moments d’histoire environnementale (Roumanie, Croatie, Albanie), proposant une mise en perspective de la constitution des enjeux environnementaux :

À partir d’approches sectorielles, trois autres textes concernent en Grèce des questions énergétiques et minières, et en Serbie des politiques publiques environnementales post-communistes :

Enfin, les deux dernières contributions abordent les mobilisations environnementales contemporaines en Serbie et en Croatie :

François Lerin et Claire Bernard-Mongin ont aussi rédigé une introduction au numéro : Les Balkans, un ensemble pertinent pour traiter des questions environnementales ? Cette introduction propose, outre la présentation des articles, une tentative de cadrage de la question environnementale dans les Balkans. Pour reprendre les termes pragmatistes de Richard Rortry, il s’agit de donner quelques indications sur la façon dont s’engage la « conversation scientifique » sur la question environnementale dans la région.

Ces trois dernières décennies, les conflits, les guerres, le nationalisme, les questions religieuses et identitaires ont opéré comme des organisateurs majeurs des narratifs en sciences sociales dans les Balkans, de même que les enjeux de gouvernance, de la transition post-communiste et d’intégration dans l’Union européenne.

Un « public » pour les questions environnementales ne se construit que depuis peu (à part quelques notables exceptions) autour de narrations et d’analyses sur les histoires, les enjeux et les conflits attenants. Sans constituer une communauté épistémique ou de praticiens, le « programme » (de cette conversation scientifique) est sans doute en train de se constituer …

… et puis en tant qu’ONG préoccupée par les enjeux agro-environnementaux dans les Balkans, force est de constater qu’il n’y a pas de contributions traitant directement de ces thèmes dans ce numéro. L’objet d’un nouveau dossier spécial à constituer ?

Photo (bandeau) : Lac de barrage de Rama 1970 Ramsko Jezero (Bosnie-Herzegovine), 2022/ François Lerin